Zombie nails !

Salut !

Aujourd'hui je viens vous présenter une manucure sur le thème d'Halloween ! Bon, au début, je ne voulais pas du tout faire de manucure sur le thème d'Halloween, j'étais partie dans un dégradé de vert car j'aime le vert, c'est ma couleur du moment... Et SURTOUT car je n'avais qu'une éponge comme matériel dans ma chambre !
Du coup, quand j'ai vu le résultat, mes ongles m'ont tellement fait penser à Halloween que voilà ! J'en fais un post "Zombie Nails" (et pourtant, j'aime pas bien les zombies - je pense même qu'en cas d'attaque zombie je préférerai être mangée directement  et faire partie des méchants pour pas avoir à supporter ma trouille)

J'ai posé en base Dragon de A England, et j'ai voulu essayer mon tout premier dégradé avec Stylenomics (vous allez beaucoup en entendre parler de celui là, je suis désolée, je l'aime trop)
Chose que j'ai réussi plus ou moins je pense et dont je suis assez fière ! 




 L'effet est donc super méga glauque et convient parfaitement au thème que je me suis imposée malgré moi. C'est assez simple à faire, et vous pouvez aussi utilisé du orange/noir pour encore plus coller aux clichés. (du orange bien pétant citrouille hein ! Pas un joli orange cuivré d'automne)








Voilà pour cette petite manucure zombifiante que je ressortirai avec plaisir le soir Halloween ! D'ailleurs, c'est assez dommage qu'on ne le fête pas plus en France. Oui blablabla c'est commercial, mais c'est quand même rigolo de se déguiser et de se faire peur un peu.

PS :Il faut vraiment que j'investisse dans du diluant car même Dragon devient pâteux... Si vous savez où je peux en trouver, faites moi signe !

 Bisous !

4 commentaires:

  1. J'adore ta manucure !! Elle me fait penser justement au dégradé halloweenesque orange/noir que j'ai fait il y a quelques temps ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! je vais aller voir la tienne alors :)

      Supprimer
  2. Très joli! Pour le diluant, tu peux en trouver en magasin, genre lafayette ou douglas, ils vendent les produits mavala qui en fait.

    RépondreSupprimer